Chantier de construction : comment le sécuriser ?

sécuriser-chantier-construction.jpg

Un chantier de construction, bien que temporaire, est exposé aux yeux de tous et peut faire l’objet d’un grand nombre d’accidents. Ouvriers, engins de chantiers et véhicules se côtoient dans un espace limité, où le danger est omniprésent. Ainsi, il est indispensable d’appliquer des règles précises pour le sécuriser et assurer le bon déroulement des travaux.

Protéger les personnes

Soulever des matériaux lourds, conduire et manier des engins dangereux font partie du quotidien des ouvriers de chantiers. Être correctement équipé pour effectuer ces travaux s’avère nécessaire. Les EPI (équipements de protection individuelle) sont obligatoires pour veiller à protéger les professionnels avec le port de :

  • gants ;

  • lunettes de protection ;

  • combinaison ou vêtements visibles (souvent fluo ou avec des bandes réfléchissantes) ;

  • casque (normes EN NF 397 et 812) ;

  • chaussures de sécurité ;

  • masques ...

Des formations à la sécurité sont dispensées, permettant la sensibilisation aux risques encourus en cas de non-respect de ces règles.

protéger-personnes-batiment.jpg

Délimiter le chantier

Puisqu’un accident est par définition imprévisible, il convient de prendre des mesures nécessaires pour l’éviter. Le chef de chantier ou maître d’oeuvre doit anticiper la délimitation de la globalité du site.

Voici 5 éléments indispensables pour la protection de votre chantier :

  • Prévoir un périmètre de sécurité en délimitant le chantier afin de contrôler les entrées et sorties ;

  • Fournir des badges à chaque personne pour identifier les ouvriers, intervenants... ;

  • Mettre en place des barrières de sécurité en fonction de la configuration extérieure (route proche, école…) ;

  • Installer des panneaux de signalisation rappelant les règles de sécurité aux personnes extérieures ;

  • Mettre en place des cônes et rubans de signalisation à l’extérieur et l’intérieur du chantier (pour signaler une zone à danger).

sécuriser-chantier.jpg

Anticiper le vol

Une fois ces mesures instaurées et respectées, prévoyez une solution contre le vol sur chantier. Les engins, matériaux et outils sont très coûteux et peuvent être perçus comme un vrai trésor pour certains. L’été étant la saison la plus touchée par le vandalisme puisqu’un grand nombre de chantiers s’arrêtent plusieurs semaines.

Ces actes délictueux peuvent pénaliser le bon achèvement des travaux et représenter un lourd budget pour l’entreprise. C’est pourquoi il convient de le considérer sérieusement en amont. Ainsi, une solution de télésurveillance et d’alarme est vivement recommandée.

La surveillance électronique vise à détecter et avertir 24h/24 toute activité ou intrusion anormale sur site (squats, dégradations, incendie...).

Évacuer les déchets

Pour une bonne tenue de chantier, il est important d’organiser la gestion des déchets. Un chantier en accumule un nombre considérable et varié (gravats, plastiques, végétaux, cartons, etc.).

Pour des questions de sécurité et de respect de l'environnement, il doivent être stockés dans des bennes, hors de la zone de travail. Il est essentiel de les trier par types afin de faciliter leurs valorisations en déchetterie ou société de recyclage.

En tant qu’ouvrier, chef de chantier ou riverains, la sécurité sur un chantier n’a désormais plus de secret pour vous. Une fois ces différentes règles respectées, les travaux pourront se dérouler sans encombre.

Faites-nous part de vos expériences vécues sur chantier.

Avez-vous d’autres conseils à préconiser pour le protéger et le sécuriser ?

chiffre-accident-travail-btp.jpeg