Green Friday : pour une consommation responsable

green-friday-consommation-responsable.jpg

Que faisiez-vous le vendredi 23 novembre dernier ? Comme chaque année, le Black Friday est le rendez-vous de milliers de Français en quêtes des meilleures promotions. Mais cette année, nous avons vu dans les médias le nom “Green Friday” ou “vendredi vert” lui faire de l’ombre. Mais, quel est ce mouvement ? Quelle est son action ? Hexagone Groupe s’est intéressé de plus près à cette association dont l’objectif est d’aller vers une consommation plus responsable.

Black Friday : les soldes avant les soldes

Venue tout droit des Etats-Unis en 1951, il est à l’origine lié à Thanksgiving qui se déroule le dernier jeudi de novembre. Dès le lendemain, les Américains se ruent dans les boutiques en quête des meilleures affaires. C’est comme ça que les enseignes ont commencé à proposer des promotions alléchantes.

Les magasins ayant des difficultés à assurer leurs activités passaient du “rouge” au “noir” en une seule journée. D’où le terme “Black Friday” ou “vendredi noir” en français. Désormais, il est même étendu au week-end, on parle dans ce cas de “Black Week”.

Depuis son arrivée en 2014 en France, l'événement rencontre un vif succès auprès des “shoppings addict”.

Envie : le début du Green Friday

Envie est un réseau national d’entreprises en faveur d’une économie sociale et solidaire. Depuis 30 ans, il s’engage à devenir un des leaders européens dans la réutilisation d’équipements électroniques et un acteur dans l’insertion professionnelle.

Fort de son expertise, aujourd’hui, près d’un tiers des DEEE (Déchets d’Équipement Électriques et Électroniques) sont collectés en France par ENVIE.

À l’initiative du mouvement Green Friday, il décide de détourner les couleurs et les valeurs de ce “vendredi noir”. La priorité est de sensibiliser et mettre en avant un mode de consommation alternatif et plus responsable.

green-friday-plus-responsable.jpg

Green Friday : l’anti sur-consommation

En réponse à cette course effrénée au consumérisme, le collectif Green Friday se mobilise pour reprendre possession du pouvoir d’achat.

Perçu comme “l’Anti Black Friday” par excellence, le Green Friday alerte sur les conséquences dramatiques d’une telle consommation sur notre environnement : pollutions et assèchement des eaux entraînant inévitablement un réchauffement climatique.

Selon l’Agence de l’Environnement :

“Nous achetons 60 % de vêtements de plus qu’il y a quinze ans, mais nous gardons nos habits deux fois moins longtemps… Et nous changeons en moyenne nos téléphones tous les deux ans alors qu’ils fonctionnent parfaitement.”

green-friday-mig.jpg

Les actions du mouvement

En 2018, un collectif d’association, d’entreprise ainsi que la Mairie de Paris se sont réunis pour apporter leur soutien au Green Friday. Au total, 150 entreprises ont décidé de ne pas proposer de promotions et certains ont fermés leurs portes durant ce week-end.

L’idée de cette initiative, est de profiter autrement de ce dernier vendredi de novembre plutôt que de se précipiter dans les magasins. Ainsi, l’association propose à la place différents ateliers et opérations éco responsable :

  • Alternative au gaspillage ;

  • Achats d’occasion, réparations ;

  • Recyclage de vêtements, livres…

Nous vous invitons à découvrir les actions proposées tout au long de l’année près de chez vous.

Et vous, êtes-vous sensible à la cause environnementale ? Après cette lecture, avez-vous toujours envie d’aller faire du shopping ? :-)

Afin de poursuivre la lecture, nous vous invitons à découvrir 5 innovations marquantes en faveur de l’environnement.

green-friday-chiffre.jpeg