Comment gérer les réserves d'un chantier de construction ?

comment gérer réserves de chantier.png

Les réserves de chantier sont l’ensemble des malfaçons, désordres ou défauts de conformités que l’on trouve dans un procès-verbal de réception. Elles doivent être notifiées pour pouvoir être corrigés avant la livraison du bâtiment. Le maître d’oeuvre doit être vigilant durant tout le déroulement d’un chantier pour les éviter au maximum. Comment gérer efficacement les réserves de chantier ? Quels outils peuvent faciliter la gestion du chantier ? On vous répond tout de suite dans cet article !

Anticiper les défauts au plus tôt

Si un chantier est mal géré dès son commencement, les défauts de construction vont se multiplier à grande vitesse. Dès la phase de réalisation, un relevé des défauts s’avère nécessaire pour les résoudre le plus intelligemment et rapidement possible.

Le client ou les différents acteurs du projet veulent obtenir une conformité de la construction rapidement. Mais, n’oublions pas que le “zéro réserve” à la réception est relativement rare dans le domaine.

En effet, un chantier qui prend du retard a des conséquences financières pour l’entreprise en charge des travaux. 

Dans le cadre d’une vente en état futur d’achèvement (VEFA), le futur propriétaire peut retenir jusqu’à 5 % du prix jusqu’à ce que l’ensemble des réserves soient levées. 

De ce constat, il est préférable de l’anticiper au plus tôt avec une bonne gestion pour satisfaire le client et soigner sa réputation.

Stopper tous les supports papier

Un chantier génère une quantité de papier affolante, avec des comptes-rendus pouvant aller jusqu’à 300 pages. De plus, un chantier pouvant durer longtemps, ces différents papiers deviennent de plus en plus difficiles à consulter et se retrouvent souvent perdus.

Ainsi, à l’ère du numérique, le secteur du bâtiment n’a pas pu échapper à la dématérialisation. Les tablettes tactiles permettent de gagner un temps précieux pour l’architecte ou le maître d’oeuvre.

Le passage aux nouvelles technologies a aussi l’avantage de permettre une meilleure fluidité dans la communication entre les différents intervenants.

Les réunions de chantiers peuvent ainsi se faire avec la tablette et la transmission de documents inhérents au chantier sont envoyés à chaque partie.

Utiliser des outils facilitant la vie d’un chantier

Batiscript, la bonne gestion d’un chantier 

Batiscript est une des solutions pour faciliter la vie d’un chantier. Il s’agit du logiciel le plus connu dans le milieu de la construction. Toutes les réserves y figurent avec leur état d’avancement.

Cet outil s’adapte à tous les formats (tablettes, ordinateur, smartphone) et permet un gain de temps considérable, en envoyant des notifications aux salariés annonçant l’avancement des différents éléments (date butoir, photos, réunions…).

Le “Cloud Computing”, pour stocker vos données

Un autre outil facilitant la vie d’un chantier est le “Cloud Computing”. C’est une solution permettant un stockage de toutes les données décentralisées sur Internet. Toujours avec l’aide d’une tablette tactile, le responsable du chantier peut accéder à tous les plans du chantier y apporter des commentaires ou encore ajouter des photos.

Resolving, pour piloter un projet de construction

Resolving s’occupe de surveiller et de suivre tous les opérations d’un projet du début jusqu’à sa livraison.

Ce dernier outil maîtrise et gère les coûts des opérations en créant des statistiques de votre projet. D’autres fonctionnalités sont proposées comme l’organisation de visites, la gestion de l’avancement de travaux et l’accès à toutes les informations facilement, grâce à son dictionnaire intelligent.

Pour poursuivre la lecture dans la même thématique, nous vous invitons à découvrir notre article sur la gestion des déchets sur un chantier de construction.

Avez-vous d’autres conseils à nous donner pour suivre et gérer les réserves de chantier ?

Connaissiez-vous ces différents outils facilitant la vie d’un chantier de construction ?

comment gérer efficacement les réserves chantier