Christophe Santini : la course des 5 déserts

christophe-santini.jpg

Après avoir parcouru les États-Unis à vélo, Christophe Santini, ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin. Cet athlète de 48 ans, s’est lancé un incroyable défi : traverser 5 déserts en courant. Soit environ 250 km par course, en autosuffisance. Il est le premier français et corse à tenter l’expérience ! Les fonds récoltés lors de cette compétition sont intégralement reversés à des associations. Inspiré par ce sportif au grand coeur, Hexagone Groupe est devenu partenaire et suit sa fantastique aventure à travers le monde.

Qui est Christophe Santini ?

Un sportif passionné

Originaire de l’île de beauté, Christophe a toujours été passionné de nature et de sport.Il a commencé par le football et a très vite basculé dans les arts martiaux pendant une vingtaine d’années. Ce qui lui a permis de décrocher un titre de champion de France et deux médailles de bronze en championnat d'Europe de semi-contact. Rien que ça !

Diplôme de Coach sportif en poche, il décide d’encadrer des jeunes à son tour. C’est en 2003, que la passion lui donne envie d’aller encore plus loin dans les sports de grandes endurances. Les entraînements et événements sportifs s'enchaînent à un rythme effréné à travers la France et le Monde.

Ses palmarès

En 2017, Christophe Santini finit 5ème sur 200 coureurs durant le “Grand to grand”, 300 km dans le grand canyon en autosuffisance.

En 2015 et 2014 :

  • Record du monde des 24h et 36h vélo indoor ;

  • Recordman du triple Ironman (16 km natation, 600 km vélo et 126 km de course à pied) ;

  • Recordman du tour de Corse à vélo en moins de 24 h en solo.

2013 et avant :

  • Traverse les USA de la Californie à New-York en vélo (5 243 km en 13 jours) ;

  • Totalise plus de 12 Ironman dans le Monde ;

  • Termine double finaliste du championnat du monde de triathlon Ironman 70,3 aux USA.

christophe santini déserts.jpg

La traversée des 5 déserts

Repoussant toutes les limites possibles, Christophe s’est lancé un pari osé : traverser les 5 déserts en courant :

  • Gobi en Chine

  • Atacama au Chili

  • L’ Antarctique

  • La Nouvelle Zélande

  • Le Sahara au Namibi

Après les déserts de l'Atacama au Chili et celui de Gobi, le sportif de l'extrême est sur la bonne voie, avec une 7e place du classement général (2e de sa catégorie d'âge). Puis triomphe sur le podium avec la 3e place chez les 40-49 ans.

L’Antarctique

Christophe s’est ensuite envolé le 18 novembre dernier pour l'Antarctique, troisième étape de son aventure. 6 semaines de pause sont prévues entre chaque défi, le repos étant la clé pour rester en forme. Quant aux deux prochains challenges, ils auront lieu aux printemps 2019.

Avec pour objectif le TOP 10, Christophe est dans les temps ! Après les 2 premières étapes de la course RacingThePlanet, Christophe Santini est 3e du classement général.

Sur l'île de Danco, c'est au milieu la faune de l'Antarctique, des divers oiseaux, pingouins, baleines et grands icebergs bleus que les sportifs ont évolué. Sympa, non ?

christophe+santini+antarctique.jpg

Un athlète engagé

Désintéressé, Christophe ne réalise pas des exploits sportifs dans le but d’être médiatisé. Lors de son parcours aux Etats-Unis à vélo, une équipe de tournage l’a suivi pour monter un reportage qui a été visionné au cinéma. La totalité de la somme récoltée fut versée à l’association de Pascal Olmeta “ Un sourire, un espoir pour la vie”.

Cet incroyable défi des 5 déserts est également une belle occasion de s’engager en faveur de l’environnement. Aujourd’hui, nous sommes fière que les foulées de Christophe ont préservé au total 2 174,5 hectares de forêt Amazonienne.

Ce partenariat est en lien avec les acteurs Zei et Zero-Deforestation, qui se mobilisent au quotidien pour protéger notre précieuse planète.

Christophe Santini est une véritable source d’inspiration ! Êtes-vous d’accord ?

Si vous aussi vous voulez suivre son magnifique périple, rendez-vous sur son compte Facebook.

Afin d’aller plus loin et mieux comprendre notre engagement en faveur de l’écologie, nous vous invitons à lire notre article sur la plateforme Zei.

christophe santini foret amazonienne.jpg