Bâtiment : lecture d'un plan de construction

comprendre plan construction batiment.jpg

Pour établir un permis de construire, plusieurs plans de construction sont à joindres (plans de masse, de situation…). Ils vont permettre à l’acquéreur de plus facilement se projeter. Le plan servira à mieux comprendre les différents éléments que compose un bien neuf ou ancien. Si on ne fait pas partie du milieu du bâtiment, lire un plan de construction peut parfois s'apparenter à lire du chinois. Pas de panique ! Nous vous guidons pas à pas, pour comprendre la lecture d’un plan de construction.

Les différents types de plans :

  • Le plan de situation permet de connaître l’implantation géographique du bien par rapport à l’environnement ;

  • le plan de masse situe le bien ou l’immeuble par rapport aux limites du terrain. (étages, bâtiment...). Les différents réseaux et raccordements sont visibles ;

  • le plan en coupe du terrain montre l’implantation du bien par rapport aux contraintes du terrain ;

  • le plan des façades et toitures donne un angle du vu différent de la future construction tout en tenant compte des règles d’urbanisme en vigueur.

Les éléments basiques d’un plan de construction

Pour bien lire un plan de construction, il faut tout d’abord bien repérer les éléments de base suivants :

  • Une légende détaillée avec des logos représentant, par exemple, les prises de courant et télévision qui seront présents sur chaque pièce du plan ;

  • une rose des vents, que l’on trouve généralement sur un côté du document indiquant l’orientation du bien ;

  • la superficie totale du bien neuf indiquant le nombre de pièces ainsi que toutes les surfaces ;

Les éléments techniques d’un plan de construction

En fonction du plan que vous possédez, les informations peuvent un peu différer :

  • Un trait fin indique une simple cloison qui pourra soit être retiré par l’architecte ou par vous-mêmes une fois que vous serez propriétaire ;

  • un trait épais ou 2 traits parallèles représente un mur porteur qui ne peut pas être retiré ni modifié ;

  • un trait hachuré indique en général un mur doublé possédant une bonne isolation thermique ;

  • les arrondis ou pointillés représente l’espace de manoeuvre et le sens d’ouverture des portes ou fenêtres;

  • un cercle fin permet d’imaginer le rayon de rotation d’un fauteuil handicapés. Désormais, toutes les pièces sont conçues pour pouvoir accueillir une personne à mobilité réduite (cuisine, wc, salle de bains, chambre…).

L’échelle d’un plan

Tous types de plans peuvent être cotés ou non. Si l’architecte n’indique aucune dimension, il précise dans un cartouche sur le côté les différents éléments : titres, lieu, références, date…

L’échelle donne une dimension réelle du bien et va dépendre du plan rencontré :

  • Le plan de masse : 1/55 = 1 cm de plan représente réellement 0,55 mètre ;

  • le plan de situation : 1/5 000 ou bien 1/25 000 = 1 cm pour 50 ou 250 mètres ;

  • le plan de maison : 1/100 = 1 cm pour 1 mètre ;

  • le plan détaillé : 1/50 = 1 cm pour 0,50 mètre.

Afin de se projeter plus aisément, il est désormais possible d’obtenir des plans en 3D. Ils apportent un bon complément au plan papier et une représentation différente de votre future acquisition.

Si cet article vous a plu, venez écouter notre dernier épisode du podcast sur les 4 avantages d’investir dans un local commercial.

comprendre plan de construction bâtiment.jpg